Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 S P O R T S

La Havane. 4 Septembre 2014

 

MONDIAUX DE JUDO
Cuba conforte sa place dans l’élite

LE judo cubain a confirmé sa qualité en s’adjugeant la 3e place au classement général par pays des Championnats du monde qui se sont déroulés dans la ville russe de Tcheliabinsk, grâce à une moisson d’une médaille d’or, une d’argent et deux de bronze, derrière le Japon (4-2-3) et la France (2-1-4).


Idalys Ortiz a décroché sa deuxième médaille d’or à des championnats du monde, et elle a été élue meilleure judoka de la compétition.

Idalys Ortiz, dans la catégorie des plus de 78 kilogrammes, a conservé son titre, tandis que le jeune José Armenteros (100 kg) a créé la surprise en décrochant la médaille d’argent. Ortiz s’est imposée par ippon à la Brésilienne Maria Suelen Altheman au bout d’une minute et onze secondes, offrant aux spectateurs un remake de l’édition précédente de Rio de Janeiro, à un détail près. Les autres marches du podium ont été occupées par la Française Emilie Andéol et la japonaise Megumi Tashimoto, qui ont partagé le bronze.

La Cubaine, actuellement en tête du classement mondial et championne olympique de Londres 2012, n’a pas connu de réelles difficultés pour rééditer son titre. Dans cette compétition, Idalys a profité d’un bye à une ronde préliminaire, et elle a ensuite confirmé en y mettant la manière avec quatre victoires par ippon contre la Turque Gulsah Kocatork, l’Allemande Jasmin Kuelbs et la Française Émilie Andéol en demi-finale.

Maria Celia Laborde, chez les 48 kg, s’est adjugée une très méritoire médaille de bronze à Tcheliabinsk.

Les autres médaillées cubaines ont été Maria Celia Laborde (48 kg) et Onix Cortés (70 kg). Dayaris Mestre (48 kg) et Yanet Bermoy (52 kg) ont terminé 5e et Yalennis Castillo 7e.

BONNE SURPRISE D’ARMENTEROS

Dans la catégorie des moins de 100 kilogrammes, José Armenteros a perdu son combat par ippon sur immobilisation contre le Tchèque Lukas Krpalek, qui a remporté sa première médaille d’or à des championnats du monde.

Armenteros (100 kg) a gagné tous ses combats par ippon avant de s’incliner en finale face au Tchèque Lukas Krpalek.

Le Cubain, champion du monde junior en Afrique du Sud en 2011, a dominé son groupe éliminatoire avec trois victoires, toutes par ippon, dont une face à l’Azéri Elkhan Mammadov, le champion de l’année dernière. Armenteros a atteint le dernier carré en s’imposant à l’Émirati Ivan Remarenko, avant de s’incliner face à Krpalek, médaillé de bronze aux Mondiaux de 2011 et 2013.

Le dernier jour de compétition, son coéquipier Oscar Bryson (+100 kg) a été défait par le Japonais Ryu Shichinohe, qui s’est adjugé la médaille d’argent. Dans cette catégorie, le Français Teddy Riner a décroché son 6e titre de champion du monde. Les médailles de bronze sont allées au Russe Renat Saïdov et au Brésilien Rafael Silva.

SANS MÉDAILLES À L’ÉPREUVE PAR ÉQUIPES

Cuba a obtenu sa deuxième médaille par l’intermédiaire d’Onix Cortés, dans la catégorie des 70 kilogrammes.

Le Japon, chez les garçons, et la France, chez les filles, se sont proclamés champions du tournoi par équipes. Les Japonais ont battu les Russes en finale par 3-2. Quant aux Françaises, elles se sont imposées sur le même score à l’équipe de Mongolie.

L’Amérique latine et les Caraïbes étaient représentées à cette épreuve par Cuba et le Brésil, qui n’ont pas pu accéder au podium. (Rédaction sportive).
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page