Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 S P O R T S

La Havane. 3 Avril 2014

CHAMPIONNAT CUBAIN DE BASEBALL
C’est parti pour les demi-finales !

Yoe Tejeda

LES play-off (demi-finales) de la Série nationale, qui s’annoncent riches en émotions, opposent les équipes de Matanzas, Pinar del Rio, Industriales (La Havane) et Villa Clara.


Yadiel Hernandez (photo), et Ariel Sanchez et José Miguel Fernandez, forment le redoutable trio de batteurs de l’équipe de Matanzas, qui entend bien prendre sa revanche sur le champion en titre Villa Clara.

Matanzas, dominatrice tout au long de la phase de qualification, est vue comme la grande favorite de cette 53e édition du championnat cubain de baseball.

Dans la première demi-finale croisée, le champion en titre, Villa Clara, ne semble pas en mesure d’inquiéter les Crocodiles de Matanzas sous la houlette du coach Victor Mesa, qui tenteront de laver l’affront subi en finale l’an passé (quatre défaites en cinq matches). Une deuxième place qui leur avait laissé un goût amer.

Cette année, les Crocodiles peuvent miser sur une attaque puissante et bien équilibrée, emmenée par le redoutable trio de batteurs gauchers composé de Ariel Sanchez, Yadiel Hernandez et José Miguel Fernandez, ainsi que du joueur en renfort Eriel Sanchez qui s’est distingué au cours des derniers matches de qualification.

Matanzas pourra aussi compter sur un staff de lanceurs efficaces, avec le gaucher Yoannis Yera comme l’un des principaux lanceurs partants, qui sera assisté de ses coéquipiers releveurs. Rappelons par ailleurs que le bon coaching du DT Victor Mesa a souvent fait la différence en phases de qualification.

Dans le camp adverse, l’entraîneur Ramon Moré est conscient qu’il n’a plus la même équipe de lanceurs que l’année dernière. Cependant, comme d’habitude, il ne lâchera rien et voudra aller le plus loin possible. Les absences des titulaires Freddy Asiel Alvarez (sa star du monticule, sanctionné pour indiscipline) et Yulexis La Rosa (receveur, blessé) ont changé la donne. Par ailleurs, Ramon Lunar, le batteur le plus redoutable de cette équipe, a été victime d’une contusion et n’est pas au top de sa forme. Avec tous ces handicaps, ce serait la plus grande surprise de ces play-off si Villa Clara accédait à la finale.


Pinar del Rio a présenté cette année une équipe très équilibrée et très compétitive.

La bagarre dans l’autre groupe entre les Industriales de La Havane et les Vegueros de Pinar del Rio s’annonce beaucoup plus serrée. Entre ces deux équipes qui se connaissent bien, et aux forces assez équilibrées, il est difficile de faire des prédictions.

Pinar del Rio possède une équipe de lanceurs emmenée par Yosvani Torres, considéré comme le meilleur lanceur du championnat, tandis que les bleus des Industriales exhibent une force de frappe assez impressionnante, avec le troisième base Yulieski Gourriel, actuellement en tête du classement des coups de circuit et des points produits.

Le recrutement en renfort des voltigeurs Roel Santos et Giorvis Duvergel s’est avéré être un choix très pertinent de l’entraîneur expérimenté de Pinar del Rio, Alfonso Urquiola qui lui a permis de compléter son armada de batteurs composée en outre de Donal Duarte, Lorenzo Quintana, Yosvani Peraza et William Saavedra.

Même s’ils ont perdu leur lanceur vedette Vladimir Garcia sur blessure, les verts de Pinar del Rio pourront toujours s’appuyer sur les qualités de Vladimir Baños et Julio Alfredo Martinez.


Les Industriales de La Havane et les Vegueros de Pinar del Rio disputeront la demi-finale la plus équilibrée.

Le coach des Industriales de la capitale, Lazaro Vargas, a lui aussi été judicieux au niveau du choix des renforts en s’assurant les services des lanceurs Vicyohandri Odelin et Noelvis Entenza pour compléter son effectif et étayer le travail de sa star Frank Monthiet et du jeune David Mena.

L’équipe a de bons attaquants comme Lisban Correa, Rudy Reyes, Alexander Malleta et Yasmani Tomas, entre autres, qui viennent d’aborder cette demi-finale en grande forme.

Une demi-finale qui s’annonce donc mouvementée et qui nous réservera certainement son lot d’émotions... et de déceptions. Il est difficile de dresser un pronostic dans ces matches où les quatre équipes vont se donner au maximum.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page