Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 S P O R T S

La Havane. 29 Mai 2014

Volley : filles et garçons qualifiés
pour le Mondial
• Les deux équipes ont décroché leur billet au tournoi NORCECA qui s'est déroulé à La Havane. Les garçons disputeront leur premier match de la Ligue mondiale le 6 juin au Mexique

Alfonso Nacianceno

L’ÉQUIPE masculine de volley-ball a remporté invaincue le Tournoi d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (NORCECA) qui s’est déroulé à La Havane, et obtenu sa qualification pour le Championnat du monde qui se déroulera du 30 août au 21 septembre en Pologne.

Quelques jours plus tôt, dans la capitale cubaine également, les filles avaient décroché leur billet pour le Mondial féminin prévu au mois d’octobre en Italie.

Notre équipe féminine avait réalisé un sans faute au tournoi de qualification en s’imposant à Haïti, Curaçao et Trinité-et-Tobago.

Les garçons se sont imposés aux sélections de la Barbade, du Surinam et de République dominicaine. À noter que cette année l’équipe dominicaine s’est beaucoup améliorée avec la venue de quatre joueurs qui évoluent en Europe et au Brésil.

Les Cubains ont dominé les Surinamais et les Barbadiens sur le score de 3-0, et ils ont perdu un seul set dans chacun des deux matches qui les ont opposés à la République dominicaine.

UNE JEUNE ÉQUIPE

Le capitaine, l’attaquant gaucher Rolando Cepeda, et le contreur central Isbel Mesa, sont les seuls survivants de l’équipe qui avait conquis la médaille d’argent au Championnat du monde d’Italie en 2010. Le reste du groupe est constitué de jeunes joueurs, dont plusieurs ont effectué leur premier voyage international au mois de mai, dans le cadre d’un stage d’entraînement en altitude au Mexique.

Placés sous la houlette de l’entraîneur Rodolfo Sanchez, cette jeune équipe a réalisé des progrès notables sur le plan de la discipline tactique, et et avec un système de jeu s’appuyant sur deux attaquants auxiliaires comme Javier Jiménez et Osmany Uriarte, capables d’apporter en moyenne 10 points par match, et d’assurer une bonne réception, à une époque où les services sont de plus en plus agressifs et difficiles.

On a également pu constater une amélioration du jeu des centraux Isbel Mesa et David Fiel, des joueurs de 2 mètres ayant déjà participé à la Ligue mondiale. Malgré leur jeune âge, ils ont prouvé leurs qualités à des postes qui, selon les spécialistes, sont difficiles et longs à maîtriser.

Construite autour du passeur

Leandro Macias, l’équipe cubaine a encore un long chemin à parcourir pour retrouver une place dans l’élite du volley, où elle évoluait il y a quatre ans. Mais il faut dire qu’aujourd’hui les protégés du DT Rodolfo Sanchez forment un groupe qui s’appuie sur de talentueuses individualités comme Abraham Alfonso, Livan Osoria et Danger Quintana (actuellement blessé mais qui sera bientôt rétabli).

Le libéro Yonder Garcia, un jeune d’à peine 20 ans, a montré un bon sens de l’orientation et une réception acceptable en remplacement de l’expérimenté Keibel Gutierrez, qui a évolué pendant des années à ce poste.

Ainsi, avec une équipe composée pour la plupart de jeunes joueurs, Cuba disputera le 6 juin, au Mexique, son premier match de la Ligue mondiale, qui lui servira de préparation pour le Championnat du monde de Pologne. Ces deux rendez-vous lui permettront de tâter le pouls de la haute compétition et de se frotter à la crème du volley-ball mondial.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page