Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

TEXTE seulement  

 S P O R T S

La Havane. 15 Janvier 2014

Lazaro Martinez, grande promesse
du triple saut
• Ce jeune originaire de la province de Guantanamo est occupé à se forger une belle place dans le milieu de l'athlétisme cubain

Eyleen Rios Lopez

LE jeune spécialiste du triple saut Lazaro Martinez continue à prouver qu’il est actuellement l’un des meilleurs talents de l’athlétisme cubain.

Du haut de ses 16 ans, qu’il vient de fêter il n’y a pas longtemps, et de ses 1,92 m, Lazaro a été sacré champion du monde des cadets avec un bond de 16,63 m, égalant le record de la compétition et terminant en tête du classement mondial en 2013.

Alors qu’il en est encore à sa phase de préparation, il a réussi un saut de 16,58 m à la dernière édition de la Coupe Cerro Pelado.

« Ce résultat a dépassé mes attentes », a-t-il déclaré au terme de la compétition qui s’est déroulée au Stade Panaméricain, où il a reçu les encouragements du vice-champion du monde senior Pedro Pablo Pichardo.

Pour son entraîneur Marcos Juvenal, l’objectif était de 16,50 m, conformément au programme d’entraînement du troisième mésocycle.

L’entraîneur Juvenal nous donne sa vision sur la prochaine saison 2014.

Êtes-vous satisfait de Lazaro ?

Plus que satisfait, car il vient confirmer ce que nous savions déjà, qu’il peut encore faire mieux. Depuis la reprise des entraînements, nous avons observé une amélioration significative de tous les paramètres. Il a une puissance et une technique de haut niveau.

Quelle était la moyenne de ses sauts il y a un an à cette même période ?

En 2012 à cette époque il sautait 15,30 m, et 15,40 m avec sept pas d’élan.

Est-il prêt pour les 17 mètres ?

Au vu de ce qu’il a montré jusqu’à présent, il devrait sauter encore plus loin. Ce garçon a d’excellentes qualités. Il suffit de dire, par exemple que Yoelbi Quesada, champion du monde et médaillé de bronze olympique, n’a jamais franchi cette distance à cet âge avec sept pas d’élan. Pichardo non plus.

Quelle est, selon vous, sa meilleure qualité ?

C’est un athlète très compétitif qui possède un talent hors norme, comme il l’a prouvé aux Championnats panaméricains juniors (qu’il a remportés avec 16,49 m), car il nous a fallu faire une préparation directe pour cette compétition, ce qui n’est pas toujours évident pour les jeunes, et il s’en est très bien sorti.

Comment évaluez-vous son niveau technique ?

Très bon pour son âge et sa catégorie, même s’il doit encore faire quelques réglages au niveau de la synchronisation, en ce qui concerne sa course d’élan et son appel. Il a encore tendance à trop lever les genoux, ce qui a pour effet de déplacer son centre de gravité.

Les entraînements viennent donc tout juste de commencer…

Effectivement, et à cette phase nous travaillons les changements de rythme, la vitesse et l’accélération avec une plus grande intensité. Nous effectuons aussi un travail de musculation.

Vos prochaines échéances pour 2014 ?

Il y aura les éliminatoires pour les Jeux olympiques de la Jeunesse, et peut-être aussi – pourquoi pas ? –, faire partie de l’équipe nationale seniors aux Jeux d’Amérique centrale et de la Caraïbe. (Tiré de Jit)
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page