Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

N O U V E L L E S

La Havane. 15 Mai 2014

Le Héros cubain décoré par le président du Venezuela

Nuria Barbosa Léon/Photo Cubadebate

LE président du Venezuela, Nicolas Maduro, a remis l’Ordre de Francisco de Miranda, première classe, au Héros cubain René Gonzalez, en reconnaissance de « la rébellion et l’esprit indomptable » dont les Cinq ont fait prévue dans les prisons des États-Unis.


Le président vénézuélien Nicolas Maduro a décoré le Héros de la République de Cuba de l’Ordre de Francisco de Miranda, première clase.

L’antiterroriste cubain a exprimé ses remerciements au peuple vénézuélien pour sa solidarité envers lui et ses quatre frères de cause (Gerardo Hernandez, Ramon Labañino, Antonio Guerrero et Fernando Gonzalez), arrêtés et injustement condamnés pour avoir infiltré des groupes terroristes anticubains installés en Floride.

Après avoir déposé une couronne de fleurs au pied du monument de Simon Bolivar, sur la Place qui porte le nom du Libertador à Caracas, il a exprimé sa gratitude pour les lettres et les cartes postales envoyées à la prison de toutes parts dans le monde, notamment du Venezuela.

Auparavant, René Gonzalez avait visité la caserne de la Montaña, dans la périphérie de la capitale, où repose la dépouille du commandant Hugo Chavez, décédé en mars 2013, puis il a rendu hommage au leader bolivarien dans sa maison natale à Barinas. Pour René Gonzalez, le leader bolivarien fut une lumière dans l’obscurité la plus intense : « Il nous a accompagnés ; c’était le meilleur ami de Cuba et il a été le meilleur ami des Cinq également. Dès le début, il a dénoncé l’injuste du procès judiciaire ; il a été attentif à notre cause et nous a témoigné toute sa solidarité. »

Les Cinq ont été arrêtés le 12 septembre 1998 à Miami où ils avaient infiltré des groupes terroristes qui organisent, financent et exécutent des attentats contre Cuba depuis cette ville, mais qui ont également pour cible des citoyens nord-américains. Actuellement, Gerardo, Ramon et Antonio sont toujours emprisonnés, alors que René et Fernando ont été libérés après avoir purgé intégralement leur peine.

Au cours de sa visite, qu’il a effectué en compagnie de son épouse Olga Salanueva, René s’est également vu remettre les clés de la ville de Caracas, ainsi que les ordres : Grand Cordon du District Capital, du 27 Février, première classe, en vertu de la contribution héroïque des Cinq à la défense de Cuba contre les actions terroristes.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page