Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 n o t r e   a m e r i q u e

La Havane. 29 Mai 2014

Révélation de preuves de complot d’assassinat visant Nicolas Maduro
• Convocation des membres de la coalition d’opposition
Table de l’Unité démocratique à une réunion officielle pour présenter les preuves

CARACAS. — Jorge Rodriguez, membre du haut commandement politique du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) a annoncé mercredi  au cours d’une réunion qu’il existe « un complot destiné à détruire le pays », lequel comprend un plan d’assassinat contre le président Nicolas Maduro et un coup d’État militaire, a rapporté l’agence AVN.

Révélation de preuves de complot d’assassinat visant Nicolas Maduro

Le maire de la municipalité Libertador à Caracas a montré plusieurs courriers électroniques de conversations entre l’ancienne députée de l’opposition Maria Corina Machado, plusieurs hommes politiques vénézuéliens et des fonctionnaires étasuniens, comme preuves de ce complot.

Un des destinataires de ces messages, qui furent envoyés le 12 mai 2014, est l’ancien gouverneur de Carabobo, Henrique Salas Römer, financier de l’organisation Jeunesse Active Venezuela Unité. Dans le mail, on peut lire : « Le lobby international est à son meilleur moment ».

Dans un autre des messages dévoilés, Maria Corina Machado s’adresse au militant de la Table de l’Unité démocratique (MUD), Diego Arria : « Il faut nettoyer cette pourriture, en commençant par la tête, en profitant du climat mondial par rapport à l’Ukraine et maintenant la Thaïlande, le plus tôt sera le mieux. »

Ces courriers incluent des photos du président Maduro représenté comme une cible de tir.

Selon les messages lus par Rodriguez, l’ambassadeur des États-Unis en Colombie, Kevin Whitaker, a donné les recommandations à Machado  sur « les nouveaux pas à suivre »: « Nous disposons d’un carnet de chèque plus puissant que celui du régime pour briser l’anneau de sécurité internationale qu’ils ont eux-mêmes créé », précise le message.

Jorge Rodriguez a expliqué : « Nous avons déjà démontré la véritable responsabilité dans les actes de violence qui ont eu lieu depuis le 23 janvier de cette année jusqu’au coup d’État militaire qui fut désamorcé. Maintenant, ils proposent une violence plus sélective, plus virulente, car il savent que l’assassinat du président de la République déclencherait une situation de violence généralisée dans ce pays et c’est ce qu’ils recherchent ».

Le fonctionnaire a ajouté que Maria Corina Machado avait demandé à l’opposant Diego Arria « d’augmenter les efforts » pour « détruire » Nicolas Maduro.

Le responsable a également confirmé la participation du banquier Eligio Cedeño dans le complot organisé par l’opposition nationale avec le soutien des États-Unis.

« Eligio Cedeño est clair pour ce qui le concerne et je suis porteuse d’un message de sa part de confiance absolue dans notre capacité d’organisation des prochaines phases dans lesquelles va entrer notre lutte pour notre cher Venezuela. Cela étant, nous nous préparons à davantage d’actions et nous continuons à encourager, par ces efforts, l’agitation de tous les jeunes, notamment les étudiants », a écrit Machado dans un de ses courriers électroniques.

Rodriguez a indiqué que le plan est soutenu par « un fond millionnaire » grâce auquel plusieurs projets terroristes ont été organisés, expliquant par ailleurs que les accusations montrent que certains secteurs de la politique vénézuélienne ont comploté contre la Patrie et sa démocratie.

À ce sujet, Rodriguez a confirmé que les documents présentés font partie d’une « enquête à caractère criminel et pénal effectuée par l’administration de justice, soulignant en outre que la droite veut en finir avec la paix et la Constitution.

Le dirigeant du PSUV a appelé les membre de la MUD à une réunion officielle pour leur présenter les plan de déstabilisation.

 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page