Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 n o t r e   a m e r i q u e

La Havane. 20 Mars 2014

Sanchez Ceren déclaré président
du Salvador

SALVADOR Sanchez Ceren, l’un des leaders historiques du Front Farabundo Marti pour la libération nationale (FMLN), a été officiellement déclaré président élu du Salvador et prendra ses fonctions le 1er Juin.


Salvador Sanchez Ceren, l’un des leaders historiques du Front Farabundo Marti pour la libération nationale, a été proclamé président élu du Salvador.

Le 18 mars, le Tribunal suprême électoral (TSE) a confirmé l’élection de Sanchez Ceren à la présidence du pays, en rendant public les résultats définitifs du scrutin du second tour des élections présidentielles du 9 mars dernier.

La vice-présidence revient à Oscar Ortiz, un des maires du parti au gouvernement, vainqueur depuis 2000 de 5 élections municipales consécutives à Santa Tecla, ville voisine de la capitale.

Selon le procès-verbal final, le FMLN – au Salvador on vote pour les partis – a obtenu 1 495 000 815 voix, soit 50,11 % des votants.

Il s’agit du meilleur score électoral obtenu par un candidat dans l’histoire du Salvador.

Le FMLN remporte les élections pour la deuxième fois, après sa victoire du 15 mars 2009, avec Mauricio Funes et Sanchez Ceren comme candidats.

Ce résultat intervient 20 ans seulement après l’entrée de la guérilla dans la vie politique à l’issue de la signature, le 16 janvier 1992, des Accords de paix qui mirent fin au conflit armé.

Sanchez Ceren, à l’époque membre du Commandement général du FMLN, est un des signataires du pacte qui mit fin à la dictature militaire et ouvrit une nouvelle phase de transition démocratique au Salvador.

Cet ancien commandant du FMLN est né le 18 juin 1944 dans la municipalité de Quezaltepeque, à environ 25 km au nord de la capitale, dans le département de la Liberté.

C’est le neuvième enfant d’une famille composée par Antonio Alfonso Sanchez, un artisan menuisier et Dolores Hernandez, une marchande d’aliments sur le marché de la commune.

Issu de l’École normale d’instituteurs Alberto Masferrer à 19 ans, il rejoignit très tôt les luttes sociales de l’Association nationale des enseignants salvadoriens.

Dans les années 1970, il s’engagea dans le mouvement guérillero des Forces populaires de libération (FPL), l’une des 5 organisations à l’origine du FMLN, le 10 octobre 1980.

Après la signature des Accords de paix, il fut élu député en 2000, et, le 15 mars 2009, vice-président de la République.

Dans l’administration de Mauricio Funes il fut ministre de l’Éducation, où il mit en œuvre une transformation du système éducatif et un programme national d’alphabétisation.

Pendant la campagne électorale, Sanchez Ceren a promis de poursuivre et de renforcer les changements démocratiques, économiques et sociaux commencés par le premier gouvernement du FMLN.

Il s’est également engagé à œuvrer en faveur de l’unité nationale de son pays.

« Ce sera un gouvernement de participation, du peuple et pour le peuple », a-t-il souligné.

Son mandat s’achèvera dans 5 ans, le 31 mars 2019. (PL)
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page