Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 n o t r e   a m e r i q u e

La Havane. 20 Juin 2014

L’heure des pays du Sud a sonné
• La Déclaration finale du G-77 constitue sans aucun
doute le document le plus progressiste approuvé par le Groupe en près de 30 ans


Leticia Martinez Hernandez et Yaima Puig Meneses

« L’heure des pays du Sud a sonné », a déclaré Evo Morales devant plus d’une centaine de pays, qui se sont réunis à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, pour  plaider entre autres questions, en faveur d’un nouvel ordre économique international, ce qui s’avère indispensable, car dans le cas contraire, comme l’a affirmé le président bolivien, « aucun monde ne sera possible ».

« Et cet autre monde d’égalité, de complémentarité, de convivialité organique avec la Terre Mère ne peut surgir que des mille langues, des milles couleurs, des mille cultures fraternelles de tous les Peuples du Sud », a indiqué l’actuel président du G-77 et la Chine.

C’est en partant de cette conviction que s’est tenue, le 14 et le 15 juin, le Sommet extraordinaire du Groupe des 77 et la Chine, où la majorité des délégations a centré ses interventions sur trois thèmes fondamentaux : la coopération Sud-Sud, l’agenda de développement post 2015 et les changements climatiques.

La réalisation de ce Sommet démontre la capacité de mobilisation du président Evo Morales, qui a reçu durant deux journées intenses le soutien et la reconnaissance de la communauté internationale. La rencontre a été l’occasion de renforcer son leadership, déjà bien affirmé dans notre région.

Le « vivre bien » n’est plus seulement un concept bolivien. À ce Sommet, il est également devenu un modèle de développement qui recherche non seulement l’équilibre entre les êtres humains, mais aussi l’équilibre et l’harmonie avec la nature. Comme l’a signalé le président Evo Morales dans son discours : « "Vivre bien", veut dire promouvoir le bien-être pour tous, sans exclusions, respecter la diversité d’économie de nos sociétés, respecter les connaissances locales, la Terre Mère et ses diversités biologiques, qui alimentera les générations futures. »

 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page