Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 n o t r e   a m e r i q u e

La Havane. 10 Juillet 2014

Des patients de 34 pays
recouvrent la vue grâce à l'effort
de Cuba et du Venezuela

« DEPUIS le 10 juillet 2004 jusqu’à ce jour, l’Opération Miracle a bénéficié à environ 600 000 personnes de 34 pays », a déclaré le docteur Reinaldo Rios Casso, responsable du Groupe national d’ophtalmologie, du ministère de la Santé publique.

Sixto Amaro, de la direction de la Banque de prévoyance sociale, a précisé que la brigade médicale cubaine avait effectué 50 000 interventions chirurgicales au profit de la population uruguayenne.

Reinaldo Rios Caso, qui est également l’un des promoteurs du Programme de rééducation ophtalmologique, à l’initiative des gouvernements de Cuba et du Venezuela, a souligné qu’un nombre important de patients ont été opérés de la cataracte, d’autres de ptérygion, ptosis (chute de la paupière supérieure), et de strabisme.

Aucun pays n’a contribué à la bataille pour la prévention de la cécité dans la région comme l’a fait Cuba à travers son Opération Miracle, a précisé le spécialiste, en soulignant que les progrès de l’ophtalmologie cubaine, dotée de la plus haute technologie, sont reconnus à l’échelle internationale.

« Il existe actuellement 43 centres ophtalmologiques dans 13 pays, avec 55 blocs opératoires, où des patients de plus de 30 pays sont soignés », a-t-il ajouté.

Cette mission, dirigée par l’Institut cubain d’ophtalmologie Pando Ferrer, a été créé afin d’étendre les services dans l’Île et, par conséquent, et contribuer à la formation des ressources humaines grâce à l’application de nouvelles technologies. « Ce programme nous a permis de former des ophtalmologistes, des infirmières spécialisées, des optométristes et des ingénieurs en électromédecine, entre autres », a-t-il déclaré.

Le Dr Rios Casso a rappelé qu’en 2003, avant le début de l’Opération Milagro – une idée du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro – les opérations n’atteignaient pas 50 000, alors qu’elles étaient au nombre de 117 000 en 2013.


Près de 2 600 000 personnes de 34 pays ont amélioré leur vision ou recouvré
la vue grâce au programme cubano-vénézuélien qui est complètement gratuit et
dirigé aux secteurs les plus fragilisés.

À plusieurs occasions, le Dr Marcelino Rio Torres, directeur général de l’hôpital Pando Ferrer de La Havane, a rappelé que le 9 juillet 2004 Fidel visita ce centre et lança l’idée de l’Opération Miracle, mise en pratique dès le lendemain, avec l’arrivée de 50 patients vénézuéliens.

Le médecin s’est félicité de l’acquisition par le gouvernement cubain de matériels technologiques semblables à ceux des pays développés, dont les 24 centres d’assistance concernés par l’Opération Miracle ont été équipés. Parmi ces équipements figure le laser à exciplexe, une nouvelle technique pour traiter les maladies réfractives.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, l’Opération Miracle, destinée à opérer gratuitement les personnes atteintes de cécité ou de déficience visuelle pouvant être corrigée, est d’une importance vitale si l’on tient compte qu’il existe dans le monde plus de 135 millions de personnes souffrant de déficience visuelle, environ 40 millions d’aveugles pour des causes qui pourraient être évitées, dont 1 500 000 enfants âgés de moins de 16 ans.

EN URUGUAY

L’hôpital ophtalmologique José Marti de Montevideo, où travaille une brigade médicale cubaine a procédé à 50 000 interventions chirurgicales. Une réussite considérable pour ce pays où l’on reconnaît le travail des médecins cubains.

Sixto Amaro, de la direction de la Banque de prévoyance sociale, a déclaré à la presse que l’Opération Miracle a permis d’économiser 100 millions de dollars en 7 ans.

L’hôpital ophtalmologique fait partie de l’Opération Miracle qui a commencé en 2005 dans ce pays, dans le cadre d’un accord entre les gouvernements de Cuba et d’Uruguay.

Sixto Amaro a précisé que sur les 50 000 opérations, 38 000 étaient des cas de cataracte qui affectaient des personnes âgées, lesquelles, a-t-il ajouté, ont récupéré un droit humain : la vue.

Les autres opérations concernent des pathologies différentes, a-t-il précisé.

Selon les sources de l’hôpital, 70 000 personnes se présentent chaque année au centre, avec une moyenne de 250 consultations par jour et 4 300 par mois. (Rédaction Granma International)
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page