Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

I N T E R N A T I O N A L E S

La Havane. 7 Octobre 2014

Éloge en Angola de la vocation internationaliste et solidaire de notre pays

La décision cubaine d’apporter son soutien au MPLA a marqué le début d’une histoire d’amitié et de fraternité « durable et indestructible »

LUANDA.- « Cuba paie aujourd’hui un prix très élevé pour défendre son indépendance et maintenir sa vocation internationaliste et solidaire », a affirmé Juliao Mateus Paulo Dino Matrosse, secrétaire général du parti Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA).

Dino Matrosse a fait ces déclarations à la presse à la suite des révélations contenues dans des documents récemment déclassifiés, selon lesquelles l’ancien secrétait d’État des Etats-Unis, Henry Kissinger, élabora des plans secrets en 1976 pour lancer des frappes aériennes contre Cuba pour avoir envoyé des troupes en Angola.

« Cuba est encore sous le coup d’une punition pour cette vocation internationaliste et pour son engagement dans la défense des droits de son peuple et de son indépendance, ainsi que des peuples qui luttaient pour leur liberté », a-t-il ajouté.

Il a rappelé que la décision de l’Île de soutenir le MPLA a marqué le début d’une histoire d’amitié et de fraternité durable et indestructible.

« Cette petite île s’est solidarisée avec la noble cause du peuple angolais, apportant tout son soutien, y compris en versant le sang de ses enfants sur nos champs de bataille. Cette amitié est devenue indestructible et ne cesse de se renforcer », a-t-il signalé.

Ces documents de la Bibliothèque présidentielle Gerald R. Ford ont été déclassifiés à la demande d’un groupe de chercheurs des Archives nationales de sécurité, et rendus publics le 1er octobre dernier par le New York Times.

D’après ces révélations, Kissinger convoqua une réunion de hauts responsables pour envisager d’éventuelles mesures de représailles contre Cuba pour avoir dépêché des troupes en Angola pour venir en aide aux combattants luttant pour l'indépendance, à la demande de Luanda.

Le New York Times ajoute que le plan secret prévoyait de lancer des attaques contre des ports et des installations militaires, ainsi que le déploiement de bataillons de marines dans la base navale de Guantanamo, territoire cubain occupé illégalement par les Etats-Unis en 1902.

Ce plan conçu par l’ex-secrétaire d’État sous l’administration du président Gerald Ford suggérait l’utilisation de dizaines d’avions de combat et le minage des ports cubains.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page