Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

I N T E R N A T I O N A L E S

La Havane. 28 Mars 2014

Cuba condamne l’ingérence de l’Occident en Ukraine

NATIONS UNIES. – Cuba a condamné jeudi à l’Assemblée générale de l’ONU l’intervention des États-Unis et de l’OTAN dans les affaires intérieures du peuple ukrainien, une attitude qu’elle a qualifiée de menace pour la paix et la sécurité internationales.

Le représentant permanent de Cuba auprès des Nations Unies, Rodolio Reyes, a condamné les instruments de cette politique occidentale, comme sont le changement de régime et l’encouragement d’une doctrine militaire de plus en plus agressive, qui a pour objectif d’étendre l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) jusqu’aux frontières de la Russie.

Pendant la réunion de l’Assemblée générale, qui avait pour objet la situation ukrainienne, Reyes a rappelé les récentes déclarations du président cubain, Raul Castro, et du ministre des Relations extérieures Bruno Rodriguez, sur les dangers de cette ingérence pour la paix.

L’Assemblée plénière, composée de 193 membres de l’ONU, a notamment examiné un projet de résolution présenté par les nouvelles autorités de Kiev, qui avait pour objectif d’obtenir la non reconnaissance des résultats du référendum qui, le 16 mars dernier, a approuvé le rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie.

Le texte a été soumis à l’Assemblée générale par le ministre des Affaires étrangères par intérim, Andreï Dechtchitsa, qui a demandé le soutien de l’Assemblée générale.

La résolution, qui n’est pas contraignante, a été adoptée par 100 voix pour, 11 contre et 58 abstentions.

L’Arménie, le Bélarus, la Bolivie, Cuba, le Nicaragua, la République populaire démocratique de Corée, la Russie, la Syrie, le Soudan, le Venezuela et le Zimbabwe ont voté contre le projet, qui a compté sur l’approbation de l’Amérique du Nord et de ses alliés européens. Alors qu’en Afrique, Amérique latine et la Caraïbes, l’Asie et l’Océanie, les positions ont été variables, y compris l’abstention au scrutin. (PL)

 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page