Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

I N T E R N A T I O N A L E S

La Havane. 26 Septembre 2014

Angela Davis à la Fête de la
solidarité ManiFiesta : un plaidoyer
pour la liberté des Cinq Cubains

Katrien Demuynck

LA militante américaine pour l'égalité des droits Angela Davis était l’invitée principale à ManiFiesta. Beaucoup se souviennent de la campagne pour sa liberté dans les années 70.

En effet, pour des raisons politiques le FBI l'avait placée sur la liste des 10 personnes les plus recherchées. Quelques mois plus tard, elle avait été arrêtée. Pendant 18 mois, elle restera emprisonnée, risquant même la peine de mort. Le tout, sur base de chefs d'accusations sans fondements. Une campagne mondiale avait alors fait en sorte qu'elle soit libérée. En tant qu'ancienne prisonnière politique, elle est active dans la lutte pour la liberté des autres prisonniers politiques. À Manifiesta, elle a soutenu Fatwa Barghouti dans la lutte pour la liberté de son mari, Marwan Barghouti. Elle est également impliquée dans le combat pour la liberté des Cinq Cubains. Elle l'a répété lors de la conférence « La liberté des Cinq Cubains, la clé d'un dégel possible dans les relations américano-cubaines », mais aussi à plusieurs reprises dans sa propre conférence et dans son discours au moment central devant plusieurs milliers de participants. Ci-dessous vous trouverez le discours de clôture de cette grande dame.

Angela Davis

Je remercie les organisateurs de ManiFiesta de m’avoir invitée à ce festival enthousiasmant, axé sur la solidarité et la résistance aux forces mondiales de militarisation, de discriminations racistes, sexuelles et de genre ainsi que d’exploitation économique. Je félicite les gagnants du prix Solidaire, qui représentent les luttes du monde entier contre le racisme anti-musulman et pour la paix.

ManiFiesta représente les espoirs et la volonté de gens partout sur la planète d’un monde libéré des ravages du capitalisme, du racisme et du colonialisme.

Au nom des mouvements progressistes et antiracistes aux États-Unis, je vous remercie pour votre solidarité. Le meurtre de Michael Brown par la police à Fergusson, Missouri, n’est que le plus récent épisode d’une longue histoire de violence raciste – qui s’exprime autant de la part de l’État que dans des actes illégaux. Cela a été une problématique majeure dans l’histoire des Noirs aux États-Unis. Cette violence raciste a également été infligée aux indigènes, aux Latinos, aux Asiatiques, juifs, musulmans, et aux immigrés de toutes les nationalités et origines ethniques.

La répression policière des manifestations à Fergusson a révélé la manière dont les prétendues « stratégies anti-terroristes » peuvent se retourner contre les luttes contre le racisme, menées au sein du pays. La militarisation de la police locale à Fergusson fait écho à la militarisation de la police israélienne en Palestine. Merci pour votre solidarité persistante, pour votre engagement, de la campagne pour ma libération il y a plusieurs décennies à la lutte pour la liberté de Leonard Peltier et Mumia Abu Jamal aujourd’hui.

La soi-disant « guerre contre le terrorisme », que l’administration d’Obama a vigoureusement continuée, représente l’effrayant héritage de l’anti-communisme, et est liée à la perpétuation du racisme. C’est pourquoi nous appelons vivement à la liberté pour les Cuban Five. Nous nous réjouissons de la libération de René Gonzalez et de Fernando Gonzalez et nous demandons la libération des trois autres héros anti-terroristes qui sont toujours derrière les barreaux aux États-Unis.

Liberté pour les Cuban Five !

Mettez fin à l’embargo américain sur Cuba !

Fermez Guantanamo !

Enfin, nous appelons les gens partout à soutenir le peuple palestinien, qui résiste courageusement aux politiques et aux mesures israéliennes de terrorisme d’État.

Libérez Marwan Barghouti et tous les prisonniers politiques palestiniens !

Liberté et souveraineté pour le peuple de Palestine ! (Tiré du site belge cubanismo)
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page