Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

I N T E R N A T I O N A L E S

La Havane. 12 Septembre 2014

L’OMS salue la réponse immédiate de Cuba à l’appel pour faire face à la crise de l’Ébola

La coopération cubaine a commencé dès le début même de la Révolution

 Carmen Esquivel

GENÈVE.- Le ministre cubain de la Santé publique, Roberto Morales Ojeda, a tenu une réunion de travail avec le avec Margaret Chan, directrice générale de l`Organisation mondiale de la santé (OMS), au cours de laquelle il a été procédé à l’examen de la réponse de Cuba à l’appel des Nations Unis pour lutter contre l’épidémie d’Ébola.

Lors de l’entretien, le ministre a remercié Mme Chan de l’invitation faite à Cuba à contribuer à l’effort mondial pour endiguer l’épidémie qui frappe quatre pays d’Afrique de l’Ouest.

La réponse immédiate de La Havane à l'appel lancé par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a été saluée par le directrice générale de l’OMS, qui a invité à tirer des leçons de l’expérience cubaine dans le traitement des cas d’urgence, et exprimé sa gratitude au président Raul Castro, Cuba étant le premier pays à avoir répondu à cet appel international.

Par ailleurs, Mme Margaret Chan a souligné l’engagement des autorités cubaines, non seulement en faveur de leur propre population, mais aussi de celle des peuples d’autres parties du monde, et elle a évoqué son récent voyage à Cuba, où elle a visité plusieurs installations scientifiques, et inauguré, en compagnie du président cubain, les nouveaux bureaux du Centre pour le contrôle étatique des médicaments et des dispositifs médicaux, ainsi que le Centre national de coordination des tests cliniques.

Pour sa part, le ministre Morales a rappelé que la coopération médicale cubaine a démarré au lendemain même du triomphe de la Révolution, il y a 55 ans, et qu’aujourd’hui plus de 50 000 coopérants cubains sont investis dans des missions de service public dans 66 pays, dont 32 d’Afrique.  

« En raison de l’histoire de la coopération de notre pays, notamment dans la sphère de la santé, on nous a demandé de faire partie du groupe de pays susceptibles d’apporter une réponse immédiate à l’appel d’urgence lancé par l’Afrique, où à ce jour plus de 4 000 cas ont été recensés, dont plus de 2 000 décès », a conclu le ministre cubain de la Santé.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page