Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

I N T E R N A T I O N A L E S

La Havane. 15 Octobre 2014

Le Washington Post souligne l'aide cubaine dans la lutte contre l'Ébola

WASHINGTON. — Un article du journal Washington Post a reconnu l’importance de l’aide médicale cubaine aux pays africains frappés par l’épidémie d’Ébola, après l’arrivée à Freetown, Sierra Leone, de 165 professionnels cubains de la santé.

Sous le titre « Dans le combat contre l’Ébola, Cuba joue dans la catégorie poids lourds », le quotidien, qui tire à plus de 500 000 exemplaires, consacre un article à la coopération sanitaire cubaine en Afrique occidentale intervenue à la demande de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a informé Prensa Latina.

L’article, signé par le journaliste Adam Taylor, paru le samedi 4 octobre, souligne la réponse du petit pays caribéen, de seulement 11 millions d’habitants, qui est devenu un fournisseur essentiel d’expertise médicale, à un moment où la communauté internationale est accusée de « traîner les pieds » pour faire face aux conséquences du virus.

Le Washington Post souligne également que bien que Cuba soit un pays pauvre, avec un PIB par habitant qui représente le 6e de celui du Royaume Uni, sa réponse a été rapide et efficace, supérieure à celle de nombreux pays bien plus riches dans le monde.

Par ailleurs, il fait référence au système universel de santé cubain, en s’appuyant sur les appréciations de l’OMS, reconnaissant les avancées de la médecine cubaine, qui ont permis à l’île d’atteindre des indicateurs semblables à ceux des pays riches, comme la diminution du taux de mortalité infantile et l’espérance de vie élevée.

Il cite également les systèmes de formation professionnelle des médecins et des techniciens de la santé à Cuba, ainsi que l’aide apportée par l’Île à la formation de milliers de médecins et de spécialistes venus des pays pauvres.

Taylor précise que Cuba a apporté pendant des décennies son aide médicale solidaire à de nombreux pays pauvres, et il rappelle l’offre de La Havane d’aider les sinistrés du cyclone Katrina, aux États-Unis.

Le journaliste indique également que la réponse donnée par Cuba pour lutter contre les dommages provoqués par le virus Ébola prévoit l’envoi de 296 autres médecins et infirmières au Liberia et en Guinée, deux pays touchés par la maladie.

L’article n’aborde pas l’impact du blocus des États-Unis sur le secteur cubain de la santé, ni les plans de ce pays pour encourager l’exode de professionnels qualifiés qui s’acquittent de missions internationalistes.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page