Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 C U L T U R E L L E S

La Havane. 3 Juillet 2014

Le retour d’Arte en la Rampa

Mireya Castañeda

ARTE en la Rampa est beaucoup plus qu’un nom pour cette foire culturelle et commerciale qui a lieu depuis 15 étés au Pavillon Cuba.

Mosaïque d'Amelia Pelaez.

La Rampa est une avenue incontournable du quartier du Vedado. Elle s’étend de la rue L qui, sur quelques mètres, rassemble l’hôtel Habana Libre, le glacier Coppelia et le cinéma Yara – jusqu’au Malecon (front de mer).

Tout au long des larges trottoirs de la Rampa, on peut découvrir des mosaïques de granit conçues par certains des peintres cubains les plus célèbres, dont Cundo Bermudez, Amelia Pelqez, René Portocarrero, Wifredo Lam, Luis Martinez Pedro, Salvador Corratge, Raul Martinez, Antonio Vidal, Mariano Rodriguez et Sandu Darié.

Le Pavillon Cuba est un des espaces de la Rampa, où eut lieu en 1967, le célèbre Salon de Mai de Paris, organisé pour la première fois en dehors de ses frontières françaises. Le Salon de La Havane devint alors un des plus importants événements culturels des Arts plastiques en Amérique latine.

Mosaïque de Wifredo Lam.

Il est possible d’en savoir plus sur cette exposition collective d’artistes représentant l’avant-garde européenne grâce à un livre de la chercheuse et critique cubaine Llilian Llanes : Salon de Mai. De Paris à La Havane, juillet 1967 (Édition Artecubano), qui porte un regard singulier sur cet événement culturel, complété par des photos d’œuvres et des renseignements sur la plupart des artistes, ainsi que des commentaires de la presse nationale et étrangère de l’époque.

À la tête de la première Biennale de La Havane et de plusieurs autres, Llilian Llanes rappelle que la peinture murale Cuba colectiva, une œuvre signée par plus de 100 peintres, est la pièce la plus connue léguée par le Salon de Mai, et dont il a été fait une copie pendant l’une des premières éditions de la Biennale.

Couverture avec un fragment de la peinture murale peinte au Salon de Mai.

On peut dire ainsi que la Foire estivale annuelle Arte en la Rampa porte bien son nom. Elle fête son 15e anniversaire cette année, et se déroule du 27 au 31 août à son siège traditionnel, le Pavillon Cuba.

Pour Jorge Alfonso, directeur du Fonds cubain des biens culturels et président du Comité d’organisation de Arte en la Rampa, « avoir pu maintenir et même améliorer la qualité de cet événement », est un beau tour de force.

Fidèle à ses objectifs, Arte en la Rampa a ouvert ses portes cette année avec le peintre Alfredo Sosabravo, qui a présenté un dossier de divulgation contenant plusieurs reproductions de ses œuvres.

Pour ce mois de juillet : une journée dédiée à Juan Formell, disparu cette année, et à son orchestre Los Van Van, qui marquera l’ouverture de l’exposition Formell mania, composée de 25 photographies géantes d’Ivan Soca représentant différents moments de la vie et de la carrière du musicien et de son groupe.

Affiche annonçant Arte en La Rampa.

Une autre exposition importante sera inaugurée en août et aura pour nom Epopeya, avec des photographies d’Alberto Korda, Liborio Noval, Osvaldo Salas, Perfecto Romero, Enrique Meneses, entre autres, montée par l’artiste Lesbia Ven Dumois, présidente de l’Association des Arts plastiques de l’UNEAC.

La salle baptisée Salon de Mai proposera un dossier contenant des reproductions de ces photographies.

Des concerts d’artistes populaires de différents genres sont prévus tout au long de ces trois mois. Parmi les nombreux artistes et groupes invités : David Alvarez y Juego de Manos, Raul Paz, Telmary, Ivette Cepeda, Polito Ibañez, Tony Avila, Luna Manzanares, David Blanco, et le groupe Qva Libre.

Bien sûr, le projet Arte en la Rampa a aussi un caractère commercial. Cette année, plus de 100 stands proposeront produits d’artisanat, maroquinerie, vêtements, meubles, céramiques, orfèvrerie, bijoux fantaisie, lampes, objets en bois et en marbre, mais aussi des livres et des disques, entre autres.

La Rampa nous réserve encore beaucoup d’art cet été...
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page