Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 C U L T U R E L L E S

La Havane. 21 Août  2014

Shakespeare’s Globe Theater
• Hamlet sur la scène havanaise… • Peut-être rêver ?

Mireya Castañeda

LE 23 avril dernier, date de la célébration du 450e anniversaire de la naissance de William Shakespeare, le théâtre londonien qui porte son nom, Shakeaper’s Globe, a débuté une tournée de deux ans qui présentera une version d’Hamlet dans les pays du monde entier.

Naeem Hayat et Jenniffer Leong dans
les rôles d'Hamlet et Ophelia.

Le projet Globe to Globe Hamlet, après avoir parcouru 34 345 kilomètres et s’être présenté dans une trentaine de pays (Norvège, Russie, Finlande, Ukraine, Croatie, États-Unis, Bahamas) est arrivé à Cuba, premier pays de langue hispanique.

De La Havane, le petit groupe d’artistes qui assume la responsabilité de mettre en scène la nouvelle version de la tragédie shakespearienne Hamlet, prince de Danemark (son nom d’origine), se présentera à l’esplanade de la cathédrale du Yucatan, au Mexique, au Bliss Centre for the Performing Arts, à Bélize, au Cerro Santo Domingo, à Antigua Guatemala, aux ruines de Copan au Honduras, au théâtre national du Salvador, au Théâtre national Ruben Dario, à Managua, au Théâtre Expressivo de San-José, au Costa Rica, au Little théâtre de Kingston en Jamaïque, au Karibe Resort, à Port-au-Prince, en Haïti, et au Théâtre national de Saint-Domingue.

Selon le directeur artistique du projet, Dominic Dromgoole, il s’agit d’une aventure théâtrale qui s’adapte à l’esprit des tournées, à un nouveau public, ce qui a toujours été l’objectif de l’œuvre de Shakespeare.

Dominic Dromgoole, qui dans le Globe a dirigé les rôles de Coriolanus, Antonio et Cléopâtre et le Roi Lear, a précisé que « Hamlet a effectué une tournée de 400 ans. En 1608, seulement 8 ans après que Shakespeare l’ait écrite, Le dragon rouge a été mis en scène sur un bateau, en face des côtes du Yemen. D’autres versions ont été mises en scène également rapidement au Pays-Bas, dans le nord de l’Allemagne et jusqu’en Pologne ».

Le directeur artistique du projet Dominic Dromgoole.

« Pour aider à franchir les barrières de la langue —a-t-il ajouté— les acteurs insistent sur le physique. Nous présentons maintenant une version plus courte, en deux actes, et même si elle est en anglais, un grand écran avec des sous-titres permettent la compréhension ».

La mise en scène est minimaliste et les 12 acteurs interprètent tous les personnages pendant presque quatre heures. Par exemple, au théâtre Mella de La Havane, Jennifer Leong a été tour à tour Ophelia, Horatio et Rosencrantz.

Ce fut une occasion extraordinaire que le Shakespeare’s Globe Theater inclut dans sa tournée mondiale La Havane. Le public pourra bénéficier de sa version d’Hamlet, une tragédie considérée parmi les plus puissantes et influentes de la littérature anglaise.

Elle a été également portée à l’écran dès 1900 et plus d’une vingtaine de fois, l’une des dernières fut en 2000.

De plus, les citations d’Hamlet sont parmi les plus invoquées, non seulement par les Anglophones mais aussi par tous les autres.

William Shakespeare. Ses tragédies constituent les œuvres les plus célèbres de sa vaste bibliographie littéraire.

On se souvient dans l’acte III, Scène I, lorsque dans le château d’Elseneur, Hamlet dit une des citations les plus célèbres, qui est la première phrase d’un monologue de l’œuvre : «  Être ou ne pas être, telle est la question.  Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêter par une révolte ? Mourir... dormir, rien de plus ;... et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du coeur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair : c’est là un dénouement qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir... dormir, dormir ! Peut-être rêver ! ».

La tournée Globe to Globe Hamlet prendra fin au Shakeapere’s Globe Theater le 23 avril 2016, ce qui coïncidera avec le 400e anniversaire de la mort de Bardo de Avon.

Quatre siècles se sont écoulés et William Shakespeare s’adresse comme un contemporain au public, aux lecteurs, aux cinéphiles, à ceux qui veulent … Peut-être rêver !
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page