Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 C U L T U R E L L E S

La Havane 1er Octobre 2014

L’avant-garde artistique et littéraire dans le renforcement des institutions culturelles

Miguel Diaz-Canel, Premier vice président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, a rencontré les dirigeants de l’Union des écrivains et des artistes de Cuba (UNEAC). Il a souligné le rôle clé des institutions dans la formation des valeurs civiques et esthétiques

Pedro de la Hoz

« La nécessité urgente de renforcer le système des institutions culturelles, à la hauteur des exigences actuelles, doit impliquer la participation active de l’avant, -garde artistique et littéraire », a déclaré Miguel Diaz-Canel, membre du Bureau politique du Parti et Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, au cours d’une rencontre avec les dirigeants de l’UNEAC.

Miguel Diaz-Canel a souligné le rôle essentiel de ces institutions dans la promotion des valeurs civiques et esthétiques, et l’articulation de cette perspective avec le travail culturel dans les communautés, où coexistent des projet au fort impact culturel avec d’autres qui, malgré de bonnes intentions, reproduisent des patrons de consommation éloignés des intérêts de la société.

« La situation dans laquelle notre pays lutte pour préserver ses conquêtes et avancer vers un modèle socialiste prospère et durable, et face aux stratégies de l’ennemi historique de la Révolution pour affaiblir valeurs et principes, nous oblige à tenir compte de l’environnement culturel, de façon intégrale et dans toute sa complexité », a-t-il signalé.

Le Premier vice-président a notamment mis en garde contre les tentatives d’effacer la mémoire historique, d’édulcorer le passé pré-révolutionnaire et démobiliser les consciences.

En évaluant le processus de suivi des orientations du 8e Congrès de l’UNEAC, effectué en avril dernier, Miguel Diaz-Canel s’est félicité du sérieux et de l’effort responsable réalisé afin de donner continuité à un événement qui a abordé des questions centrales, et il a confirmé l’engagement des créateurs dans la recherche de solutions et l’ouverture de nouvelles voies, signalant cependant des insuffisances dans la socialisation de ces résultats.

Miguel Barnet, président de l’UNEAC a rappelé quant à lui que les tâches assumées par les commissions permanentes et les actions mises en marche pour accomplir les accords du Congrès, notamment la révision des statuts et des règlements, visant à favoriser la représentativité et le fonctionnement de l’organisation.

Abel Prieto, conseiller du président du Conseil d’État et du Conseil des ministres ; Julian Gonzalez, ministre de la Culture, et Alpidio Alonso, responsable du secteur culturel au Département idéologique du Comité central ont également participé au débat.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Lazaro Barredo Medina
/ Directeur éditorial: Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page