Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 C U B A

La Havane 7 Novembre 2014

FIHAV 2014-11-07
La diminution des importations : une priorité de l’agroalimentaire

Yudy Castro et Lorena Sanchez


Les projets d’investissements étrangers dans la branche alimentaire entraîneront une diminution des importations et une augmentation de l'approvisionnement en marchandises produites localement.

La promotion de projets intégraux permettant de générer des enchaînements productifs, et surtout de réduire les importations d’aliments, figurent parmi les axes prioritaires du portefeuille d’affaires des secteurs agroalimentaire, forestier et sucrier, présenté jeudi à la 32e édition de la Foire internationale de La Havane (FIHAV 2014).

Yamila Quintana Medina, spécialiste à la direction des affaires et de la coopération du ministère de l’Agriculture, a notamment mis l’accent sur les avantages et les facilités offertes aux investissements étrangers dans les secteurs agricole et forestier.

Les propositions, reposant pour la plupart sur des contrats de partenariat, sont orientées essentiellement vers la production de riz, d’arachides, de fruits, de café, de cacao, ainsi que sur le développement de l’aviculture, de l’élevage de bovins et de buffles, et de porcins.

Concernant le secteur forestier, Quintana Medina a mentionné la mise à profit de la biomasse de marabout (Cailliea glomerata), une plante très envahissante et nuisible à l’agriculture, destinée à la fabrication de charbon végétal, ainsi que des projets de cultures intensives. Ciego de Avila, Camagüey, Holguin et Granma sont les provinces offrant les meilleures perspectives dans ces domaines.

Pour sa part, Yolanda Caceres Rodriguez, présidente du groupe alimentaire Coralsa S.A. a signalé que les projets d’investissements étrangers conçus dans la branche alimentaire visent à générer des enchaînements productifs favorisant l’augmentation de l’efficience et de la productivité, à la mise en place d’infrastructures industrielles, au transfert de technologies de pointe et à diminuer les importations et augmenter les ventes de denrées alimentaires à l’étranger.

Parmi les projets prioritaires, elle a mentionné la fabrication d’huile et de farine de soja, de produits de confiserie-chocolaterie, de confitures et de céréales pour petit déjeuner, de boissons rafraîchissantes, d’eau de table, de pâtes fraîches et de sauces, ainsi que le développement des élevages de crevettes.

Pour ce qui est du secteur sucrier, Jorge Lodos, directeur des affaires de la société Zerus appartenant au Groupe d’entreprises Azcuba, a précisé que le gros des investissements est destiné à la modernisation et à l’augmentation des capacités installées, à l’amélioration de la productivité et des rendements, ainsi qu’à la diversification des exportations et la valorisation énergétique des sous-produits.
 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Pelayo Terry Cuervo / Directeur éditorial:
Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page