Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 C U B A

La Havane 21 Novembre 2014

Cuba condamne les agressions liées aux nouvelles technologies de l’information et de la communication

Wuzhen, R.P. de Chine- Cuba a condamné les agressions liées aux nouvelles technologies de l'information et de la communication à la 1ère Conférence mondiale sur l’Internet, et son représentant a appelé à créer des mécanismes de protection et de sécurité contre ce genre d'attaques.

Le dénommé « twitter cubain » conçu par les USA avait pour objectif de créer des situations de déstabilisation pour provoquer des changements et renverser l’ordre politique à Cuba.
Le dénommé « twitter cubain » conçu par les USA avait pour objectif de
créer des situations de déstabilisation pour provoquer des changements
et renverser l’ordre politique à Cuba.

Wilfredo Gonzalez, vice-ministre cubain des Communications, a lancé cette mise en garde à Wuzhen, ville millénaire qui a accueilli ce rendez-vous inauguré par le vice-premier ministre chinois Ma Kai.

Dans sont intervention, Gonzalez a mentionné plusieurs exemples qui confirment la nécessité de réglementer et assurer un usage correct d’Internet.

Il a dénoncé plusieurs actes d’agression contre son pays, rappelant que ces   opérations d'espionnage et de déstabilisation constituent une violation flagrante du Droit International et de la souveraineté des États.

À ce sujet, il a cité, entre autres, l’affaire ZunZuneo, un programme secret créé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), soulignant que son pays condamne énergiquement l’utilisation des nouveaux outils de l’information et des communications à des fins de déstabilisation. 

 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Pelayo Terry Cuervo / Directeur éditorial:
Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2013.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page