Prisonniers politiques de l'Empire  MIAMI 5    

     

 

TEXTE seulement  

 C U B A

La Havane 12 Janvier 2015

Hommage à Celia Sanchez Manduley

MANZANILLO. Granma.—. Au nom de Cuba, la population de la ville a rendu hommage à Celia Sanchez Manduley, en témoignage de sa profonde affection et de son respect pour cette figure historique de la Révolution, à l’occasion du 35e anniversaire de sa disparition.

La population de Manzanillo a rendu hommage à l’héroïne auprès de l’ensemble sculptural qui lui est dédié. Photo: Dilbert Reyes Rodríguez
La population de Manzanillo a rendu hommage à l’héroïne auprès de l’ensemble sculptural qui lui est dédié. Photo:

En présence d’Olga Lidia Tapia Iglesias, membre du Secrétariat du Parti communiste ; de Roberto Morejon, chef de département au Comité central ; de Sonia Perez Mojena, première secrétaire du Parti, Teresa Amarelle Boue, secrétaire générale de la Fédération des femmes cubaines, a qualifié Celia d’exemple de valeurs éternelles qu’elle a prônées et mises en pratique : le patriotisme, la loyauté, la modestie et une sensibilité humaine inépuisable, aussi bien pour apprécier et promouvoir la beauté et la simplicité que pour résoudre avec dévouement les problèmes des gens.

« Nous devons faire nôtres ses qualités et transmettre ses leçons de vie aux jeunes », a-t-elle déclaré, en faisant référence non seulement à son héroïsme de combattante, mais aussi à la femme qu’elle fut au sein de sa famille et à ses qualités personnelles.

Avec des poèmes, des fleurs, des danses et des chants, la ville de Manzanillo a rendu hommage à l’héroïne inoubliable, attachée à cette région par des liens naturels du sang et par sa fidélité absolue au moment critique de la guerre clandestine au cours de laquelle elle devint un soutien vital pour la survie des guérilleros rebelles au moment où ils se déplaçaient dans la Sierra.

UN HOMMAGE MÉRITÉ

À cette occasion, à La Havane, des représentants de la Fédération des femmes cubaines (FMC) et de l'Association des combattants de la Révolution cubaine (ACRC) se sont rendus en cortège au Panthéon des Forces armées révolutionnaires (FAR) au cimetière de Colomb, où reposent les restes de la combattante de la Sierra et de la Plaine.

Dans son intervention, Lissette Gonzalez Garcia, secrétaire générale de la FMC à La Havane, a souligné que Celia était le symbole de l’essence des valeurs humaines et révolutionnaires, qu’elle fut une fervente admiratrice des idées de José Marti, et a signalé sa loyauté sans limites envers la Révolution et le commandant en chef Fidel Castro. Une des femmes cubaines au rôle majeur dans la lutte clandestine et dans la guerre de libération qui, après le triomphe de la Révolution a assumé des responsabilités importantes jusqu'à son décès le 11 janvier 1980.

 

                             IMPRIMER CET ARTICLE


Directeur général: Pelayo Terry Cuervo / Directeur éditorial:
Gustavo Becerra Estorino
SUR CUBAWEB: http://www.granma.cu/

E-mail | Index | Español | English | Português | Deutsch | Italiano
© Copyright. 1996-2015.
GRANMA INTERNATIONAL. Tous droits réservés. / Edition numérique. Cuba.

Retour en haut de la page